12:08 pm - Thursday 24 April 2014

RACINES Afro : du bonheur en décibels

By Patrick Muneza - Thu Sep 06, 10:03 am

 

Du Cap sud Africain au Caire, d’Alger en Alabama, où que vive âme humaine dans le sillage de la fibre optique, il suffit d’aller sur www.radio10.rw, de lundi à vendredi dès  10 heures 20, temps universel pour sentir battre le cœur des Mille Collines. 

Des décibels particulières échappent en effet des entrailles du berceau de l’humanité comme pour diffuser tout son humanisme à travers  la musique. Des musiques qui fusent de tout le continent  et même d’autres coins du monde et dont la culture musicale a connu une certaine influence africaine.

Donner donc de ce ‘’miel sonore’’ à toutes celles et à tous ceux qui consom- maient jusqu’alors du ‘’sucre industriel’’ dont on connait les effets sur la santé des auditeurs dont nous avons la charge. Eh oui ! La charge. La mienne est on ne peut plus claire : rééduquer  (sans prétention aucune) l’ouïe collective à écouter de ‘’La’’ Musique en la détournant peu à peu du désordre sonore qui cause chaque fois plus de dégâts que vous ne l’imaginez.

Lundi Acoustique

Ce nom rime beaucoup avec ‘’lassitude’’ d’une semaine de travail redoutable. Radio 10 le sait et prend l’initiative de proposer un antidote fait essentiellement de musique acoustique.  D’une version simplifiée d’ ’’An Limiè’’ (Jocelyne Beroard) à un chant à capelle des Boyz II Men sur ‘’Yesterday’’,en passant par les perles rares : Sade, Salif Keita, Norah Jones, Henri Dikonge ou encore Dobet Gnaore , la musique acoustique est reine dans RACINES Afro.

Mardi Folk

Retour aux sources à la Racine africaine. Qui mieux que Mory Kante, Tshala Muana, Johnny Clegg , Cécile Kayirebwa , Khaled ou encore Youssou N’Dour peut prétendre nous encrer davantage dans la terre africaine, du centre à l’ouest , du sud à l’est et du nord au sud ?         Tous les battements de mains et des pieds du pays des Mille Collines, aux déhanchements du Kassaï, des rythmes mandingues, malinké ou yoruba aux zuluz, la richesse des musiques du berceau de l’humanité est à peine exploitable et …inépuisable.

Mercredi Universelle 

Jour de méditation sur les textes de chansons. RACINESAfro propose une réflexion sur les causes humanitaires défendues par les artistes (musiciens, interprètes) engagés. Yannick Noah (Fondation Enfance et Partage), Yvonne Chaka Chaka (Ambassadrice de l’Unicef), Angélique Kidjo ( Fondation Batonga), Kassav’ ( acteur majeur pour le Devoir de Mémoire de la Traite Négrière), Lokua Kanza (dont l’attachement à la thématique de ‘’l’humain’’ n’est plus à démontrer) en  sont les quelques cas de figure.

La liste de chansons écrites, jouées et interprétées après la célébrissime ‘’We are the world’’ de Michael Jackson s’allonge d’année en années. C’est pour exploiter ces titres particuliers que près de deux heures leurs sont consacrées dans RACINESAfro.

Jeudi Particulière

Le génie de la création des artistes musiciens veut que ces derniers osent passer par des sentiers non battus, et qu’il en sorte pour notre plus grand bien, des œuvres particulières. Ce jour est à juste titre consacré à la découverte de ce travail. Notre ouïe collective, habituée à des styles de musique se perd un peu, le temps de comprendre qu’il ne faut justement pas cantonner une œuvre dans des formats conventionnés.

Des incantations ‘’Bonathology’’ de Richard Bona aux onomatopées de Ben Kayiranga ou encore aux élucubrations de Muyango & Isamaza, le ‘’No format’’ est de rigueur. Les polyphonies de Wes Madiko, habillées de l’électronique de Michel Sanchez y côtoient (sur un répertoire minutieusement élaboré) les envolées vocales de Miriam Makeba dans un univers plus que jamais afro-africain.

Vendredi Succès

Il a beau passer, le temps ne leur fait rien ou plutôt si ! Il  les ‘’bonifient’’comme le bon vin. Ces chansons et leurs musiques n’ont rien à envier aux ‘’tubes’’ actuels. Au contraire, la critique populaire estime ces légendes indétrônables. Encore moins par des produits de la programmation de boites à rythmes bien souvent dénués d’âme. Alors réapparaissent Bob Marley, les BoneyM, Tabu Ley & M’Bilia Bel, Pierre Akendenge, La Compagnie Créole, les Toure Kunda, ou Kamaliza et Philémon Niyomugabo partis si jeunes, si tôt.

Reggae, Blues, Jazz, Funk, Rumba, Soul, Zouk , Mutuashi, Ikinimba, Umushayayo, ‘’No Format’’ et variétés se succèdent et donnent la part belle au ‘’beau’’. Simplement, mais intelligemment. Parce qu’il ne suffit pas d’avoir de bons titres. Il faut ensuite les agencer délicatement et les commenter sobrement pour laisser la part belle à la musique. La tache est aussi sérieuse que celle d’un orfèvre.

Pleuvent alors vos messages d’admiration, de reconnaissance et d’adhésion à ce programme quotidien, modestement baptisé RACINESAfro pour le plus grand des bonheurs en décibels.

ArnaudG.

Have Your Say

Comments are closed on this post.